Votre panier est vide  Votre compte

Publication et Matériel

Il existe plusieurs façons de pratiquer la peinture encaustique:

-en travaillant comme la technique originelle "au pinceau en fabriquant ses propres couleurs"
-en utilisant la technique moderne avec les instruments électriques chauffants et les peintures toutes prêtes.

Pour ma part, je n'ai jamais eu le temps de m'essayer à la première méthode.
La technique au fer encaustique restant la plus accessible à tout à chacun, même sans savoir dessiner.

C'est sur cette dernière que je peux vous apporter mes conseils...

 


 

Pour celles et ceux qui n'ont pas l'occasion de tester la technique avec moi, j'ai écrit il y a quelques années ce fascicule qui restitue une partie de mes stages de base.

De manière très pédagogique, je vous y fais découvrir la gestuelle de base pour une prise en main du fer. 

Des conseils avec des illustrations vous montrant le résultat recherché.

En vente dans la boutique en ligne ICI.

Bientôt, des fiches techniques seront disponibles également dans la boutique

L


 

Matériel de base (à acheter)

* le fer encaustique si l'utilisation d'un fer de voyage reste possible, le fer encaustique a l'avantage d'être conçu pour la technique et va avoir une maniabilité optimum de par sa forme, son ergonomie et son thermostat.

* les peintures encaustiques : Je privilégie l'usage des blocs qui s'usent moins vite que les peintures sous forme de crayon. Faire surtout attention à la qualité: toutes les marques ne se valent pas et le prix doit comme pour tout vous amener à vous méfier...

* le papier : non poreux, vous le trouverez associé au reste du matériel. A proscrire: le papier photo qui ne résistera pas à la chaleur, le bristol qui absorbe la cire (sauf si c'est l'effet recherché). Commencez toujours sur du petit format (carte postale, voir plus petit). Un grammage de 300g garantira une bonne tenue à la chaleur.

* le stylus : Je l'utilise rarement pour ma part mais il peut être utile pour réaliser du figuratif. Le rendu est cependant très différent et pour moi, le travail sur grand format est exclu car risque d'être fort laborieux et vorace en peinture. Les différents embouts permettent des effets sympathiques mais avec l'inconvénient de devoir attendre que le stylus soit froid pour les changer.          UNE BASE MAIS PAS POUR TOUS...         

 

 

Mat


 

Matériel indispensable pour pratiquer

* rouleau d'essuie-tout ou bobine d'essuyage
:pour nettoyer le fer à chaque changement de couleur. Au besoin, un petit coup de cire incolore viendra à bout des résidus de pigment récalcitrents.

* des bas filés : nos tiroirs en regorgent...ils permettront de lustrer les réalisations sans trop les rayer. Eviter de lustrer à l'essuie-tout trop agressif.

 

Matériel complémentaire

* un stylo bille usagé ou un grattoir métallique :ils vous permettront de graver la cire pour écrire ou réaliser des motifs décoratifs.

* une bombe de vernis :pour stabiliser vos réalisations en carterie.